Archives du mot-clé livresse

[LECTURE] 4- La Trilogie du mal

  • Titre: La Trilogie du Mal 1: L’Âme du Mal
  • Auteur: Maxime Chattam
  • Editeur: Pocket
  • Pages: 515
  • Catégorie: Thriller

Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte? Pure sauvagerie ou magie noire?

Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal?

Mon avis en bref:

J’avais commencé par le tome 2, il y a plus de 10 ans, sans savoir qu’un roman le précédait. C’est d’ailleurs ce tome 2 qui m’a lancé dans les thrillers. J’étais donc impatiente de découvrir le premier tome de cette trilogie.

Je pense que j’en attendais peut être un peu trop, ce qui a créé cette déception chez moi. Il est loin d’être mauvais, et même si l’histoire se lit facilement, j’ai trouvé que le récit manquait de rythme et de dynamisme. Je n’ai pas forcément pris en affection les personnages principaux, bien que je les ai apprécié, il me manquait un petit quelque chose.

J’avais deviné une bonne partie de la révélation finale, ce qui a également ajouté un manque d’entrain de ma part!

Pour moi, ce fut donc une lecture agréable, mais loin d’être transcendante. J’espère donc que je ne serai pas déçue par la relecture du second tome.

[Lecture] 1- L’Inconnue de la Citadelle, d’Eveline Toillon

  • Titre: L’Inconnue de la Citadelle
  • Auteur: Eveline Toillon
  • Editeur: Editions Sutton
  • Pages: 237
  • Catégorie: Roman Policier

Pour la distraire de ses idées noires, Nathalie fait découvrir Besançon à Yvonne, récemment arrivée en ville. Elles sillonnent les rues de la cité depuis déjà quelques jours lorsqu’on retrouve le corps d’une jeune femme dans un fossé de la citadelle. Accident, meurtre ou suicide ? On ignore tout de la victime, le mystère est complet.
Depuis l’hôtel de police de la Gare d’Eau, l’équipe du commandant Legros fait des recherches et ne néglige aucune piste tandis qu’Yvonne et Nathalie se demandent si, au cours d’une de leurs sorties, elles n’ont pas eu l’occasion de croiser l’inconnue. Avec elles, nous suivons une enquête riche en rebondissements où les apparences sont parfois trompeuses.

Mon avis en bref:

Mon conjoint étant originaire de Besançon, sa maman m’avait offert ce roman lors de ma seconde grossesse, afin que je puisse profiter de mon temps libre pour me détendre en lecture… Hélas, comme pour ma première grossesse, l’envie de lire m’avait totalement quitté…

C’est donc après plusieurs mois d’absence que l’envie de lire est revenue, et j’ai décidé de reprendre avec ce petit livre, qui m’amènerait au travers des divers lieux interessants de cette ville, que l’on pourrait visiter lors de notre prochain séjour.

Alors soyons clair, si vous souhaitez acheter ce roman pour son côté policier, abandonnez l’idée. L’enquête policière n’est qu’un pretexte pour naviguer dans la ville… mais elle est presque complètement inexistante. La plupart de l’histoire se passe avec deux personnages qui n’ont aucun rapport avec la disparition si ce n’est avoir aperçue la victime, et la fin de l’enquête est bâclée au possible.

Cependant, je pense que le livre est agréable pour les Bisontins qui évolueront dans leur milieu, qui en apprendront également davantage sur l’histoire de divers lieux qu’ils voient ou fréquente régulièrement. Ou pour des gens comme moi, qui seront amener à y aller en visite.

Une petite histoire plaisante et rapide à lire, mais, il faut l’avouer, ne marquera pas les esprits longtemps.